Entretien avec Jacqueline Aude

 

Par Claude Chesnaud

 

Jean Hermitte rencontre Thérèse Cauvin. De cette union naît, en 1802, Jean Pierre Hermitte (1802-1841) qui épouse Margueritte Barban : alors suivront les Pomet, Teissère, Agarrat, Negro, Magnoni, Désambrois, Sauvaire, Cadière et autres Morland. C’est l’arbre généalogique, côté maternel, de Charles Aude.

 

Côté paternel, les Aude arrivent du Lubéron, passent par Toulon puis viennent au Revest vers 1905. Ils auront 6 enfants. La grand-mère paternelle de Charles Aude est une Jouve : les Jouve sont revestois depuis le 19ème siècle.

 

Parmi les ancêtres de Charles, citons son arrière grand père le berger Augustin Hermitte qui épousa Joséphine Amic demeurant chez ses parents dans une maison de gardiennage du mont Caume. Les Amic étaient originaires du Beausset : nous sommes vers 1880.

 

Le père de Charles, Louis Aude, est né au Revest-les-Eaux le 19 novembre 1932, sa mère, Jacqueline Hermitte, à Toulon le 10 mai 1936 : une date doublement militante !

 

Charles est né le 17 janvier 1960 vers 11h30 à la clinique de l’Espérance à Toulon : sa naissance sera enregistrée au Revest-les-Eaux.

 

Il ira à la maternelle St Joseph à Ollioules, en primaire à l’école publique Lazare Carnot à Toulon, études secondaires au Lycée Bonaparte jusqu’au baccalauréat puis une année au Lycée Dumont d’Urville (prépa). Il réussit alors le concours à l’Institut d’Études Politiques de Paris d’où il sera diplômé. Il ne perd pas son temps, passe par l’université Paris X de Nanterre pour obtenir une licence d’histoire : il ne revient pas les mains vides au Village !

 

Il réussit la partie écrite du concours de l’ENA, échoue à l’oral, passe alors le concours d’attaché d’administration du ministère des finances et repart donc à Paris.

 

En 1982, Charles a l’immense plaisir  de se retrouver à Paris avec ses deux sœurs (Patricia et Sylvie) qui font aussi leurs études supérieures.

 

Et il rencontre un autre bonheur lors d’un voyage d’études à Moscou: Catherine, une parisienne. Ils se marient au Revest-les-Eaux le 22 décembre 1984.

 

C’est Maurice Janetti, élu du Parti socialiste, qui lui proposera de venir au Conseil général du Var en 1988. D’abord à Saint Julien le Montagné, puis à Toulon.