Entretien avec Jo Doglioti, habitant de La Tourrevelle

entre 1950 et 1960

 

Je ne me souviens pas à quelle date nous sommes venus habiter à La Tourrevelle avec ma mère Josette et mon beau-père « Barto », mais j’ai toujours en mémoire cet endroit merveilleux. La vie y était dure, c’était celle de l’époque, des années 1950/1960.

Il y avait des animaux à entretenir, un cheval, une mule, un bourriquot, des chèvres, deux cochons, des poules, des pigeons, des lapins.

Il y avait des cultures à entretenir, un jardin immense avec des légumes, des poireaux, des salades, des tomates, des fèves, et des pommes de terre, des arbres fruitiers dont des oliviers : essentiellement du travail manuel.

            

 

Malgré la rudesse de cette vie, parce que nous habitions à La Tourrevelle, tout était formidable.

Avec mon jeune frère Christian, nous allions à l’école au Hameau de Dardennes. Pour la préparation au Certificat d’Etudes, mon instituteur était M. Teisseire René. Le trajet se faisait à pied. Le midi, il n’y avait pas de cantine organisée, alors nous mangions nos gamelles sous le préau de l’école. Le soir, nous remontions le pain (plusieurs restaurants) que nous achetions chez le boulanger du Hameau, et lorsque nous arrivions au bas de La Tourrevelle, la mule nous attendait : c’était notre mère qui la détachait en fin d’après midi. Cette mule avait pris l’habitude, sans dépasser les limites de la propriété, de venir à notre rencontre. Alors, nous grimpions sur son dos, et elle nous ramenait jusqu’à la maison de La Tourrevelle par le chemin qui n’était pas encore goudronné.

Il y avait l’électricité, et l’eau venait du puits qu’une éolienne pompait en permanence. Cette eau arrivait devant la maison. Les propriétaires de La Tourrevelle avaient laissé à notre disposition un vieux véhicule : une Juva 4 Renault.

 

 

 

 

 

Josette Andréani (1923-1983) a été d’abord mariée à Doglioti Vincent (Un enfant : Joseph, dit « Jo »), puis à Emile Bartoloméo ( deux enfants : Christian et Martine ).

 

Bartoloméo Emile (1922-1996)  a été combattant volontaire de la Résistance et ancien déporté.

 

 

Retour vers Sommaire Ripelle