Entretien avec Mme GIRAUD

 

Après avoir obtenu mon brevet supérieur à l’E.P.S. de Draguignan, j’ai débuté en 1941 dans un hameau de Régusse. Je me souviens du logement qui était une ancienne petite étable à chèvre dont le sol était incliné. Il fallait compenser en mettant des briques sous le poêle et sous le lit !

En 1942, avec mon mari, nous avons obtenu un poste double à Cabasse. En 1954 nous avons quitté Cabasse pour Dardennes. Nous avions fait cette demande de mutation pour des raisons de santé (celle de mon mari) mais aussi et surtout parce qu’habitant Cabasse nos 4 enfants étaient obligés d’aller en pension afin de poursuivre leurs études à Brignoles car il n’y avait pas de transport scolaire.

J’ai de très bons souvenirs de l’école de Dardennes, aussi bien avec les enfants qu’avec les parents. Et pourtant, j’ai eu jusqu’à 56 élèves, sans l’aide d’une femme de service !

J’ai pris ma retraite en 1978 en ayant enseigné aux enfants des gitans du camp de la Ripelle la dernière année à l’Ecole Communale.

 

 

 

Retour Sommaire "Le Revest-les-Eaux et son Ecole laïque"